Derrière le mur...

09.09.2018

 "Il s'étire péniblement l'automne de la vieille fille. Coeur figé au lointain souvenir d'un premier bal déçu. Printemps pluvieux d'il y a si longtemps. Retenue au fil froissé des larmes fanées, une âme à trop pleurer aura déserté ses étés, les soleils brillants, brûlants. Par la porte des amertumes se glissera ce soir une première bise hivernale."

Please reload

© 2020 Tous droits réservés à Enfin libres